Absentéisme au travail

De quoi parle-t-on ?

absentéisme au travailLoin d’être marginal, l’absentéisme déstabilise l’organisation de l’entreprise, diminue sa productivité et impacte les coûts de gestion. Si toutes les entreprises prenaient la peine de chiffrer les coûts de l’absentéisme, il est à parier qu’elles se préoccuperaient beaucoup plus de cette question.

Globalement, 1% de taux d’absentéisme coûte 1% de la masse salariale. Ce qui permet d’établir le coût de l’absentéisme en France chaque année à environ… 25 milliards d’euros ! Une somme qui englobe le coût du remplacement des absents, le surcoût lié aux heures supplémentaires, la désorganisation induite, sans compter les coûts indirects tels que la charge administrative liée à la gestion des arrêts de travail, le temps de formation des remplaçants, la perte de clients et de commandes, et même les coûts  » cachés  » impossibles à évaluer avec précision, comme la mauvaise image de l’entreprise, la moindre qualité de service, la lassitude et démotivation des salariés les plus assidus.

Les origines de l’absentéisme

Les origines de l’absentéisme sont nombreuses : il faut distinguer l’absentéisme lié à la santé individuelle, celui lié à l’environnement professionnel ou à l’environnement familial, mais aussi l’absentéisme « de confort » (abusif).

Un moyen de dire que les accidents du travail ne constituent pas les seules causes d’absentéisme. Les maladies professionnelles en sont un des facteurs récurrents. Le stress professionnel progresse par ailleurs comme l’un des risques d’absentéisme majeurs auquel sont confrontées les entreprises. Le vieillissement de la population a également un impact sur le taux d’absentéisme, comme le révèle une étude de la Sécurité Sociale, les arrêts de travail de longue durée sont particulièrement fréquents à partir de 55 ans. On peut constater des causes d’absentéisme liées à l’environnement familial, et principalement pour des problèmes d’organisation (garde des enfants, gestion des tâches quotidiennes, déplacement professionnel…). Enfin, l’absentéisme dît « de confort » ou abusif n’est pas la cause la plus importante mais ne peut être évacué.

Les solutions du Service Social du Travail
  • Accompagnement individuel du salarié dans la résolution des difficultés tant professionnelles que familiales.

Lorsque l’absentéisme est lié à l’environnement professionnel interne à l’entreprise

Il faut travailler à partir d’un axe directeur : débanaliser l’absentéisme. L’amélioration des conditions de travail reste un levier majeur de réduction des absences. Mais n’oublions pas la perspective d’un véritable plan de carrière qui est une source de motivation, tout particulièrement pour ceux qui viennent d’être embauchés.

Concernant le « présentéisme » : le salarié est payé en fonction de ses heures de travail effectives. Ainsi les prîmes d’assiduité proposées par certaines sociétés, mais qui n’ont pas fait réellement leurs preuves : elles coûtent cher à l’entreprise et pénalisent les salariés contraints de s’absenter pour des raisons justifiées. L’accompagnement et le suivi des salariés restent donc le choix pédagogique à privilégier. Pour ce qui est de l’absentéisme « de confort », l’entreprise peut aussi avoir recours à une solution de contrôle, comme la contre-visite médicale.

Lorsque l’absentéisme est lié à l’environnement familial

Un seul mot d’ordre : orienter vers le service social du travail et déculpabiliser l’absentéisme. Grâce à l’assistante sociale du travail, les salariés (et aussi l’encadrement) disposent temps de rencontre et de dialogue pour mieux comprendre les situations individuelles et mieux anticiper les organisations collectives.

Les solutions du Service Infirmier
  • Prévention des aggravations de la santé et maintien du salarié dans l’emploi.
  • Organisation des campagnes de vaccination antigrippe avec l’accord du médecin du travail et de l’entreprise.
  • En cas d’arrêt long, préparer le retour au travail des salariés avec l’encadrement de l’entreprise.

Lorsque l’absentéisme est lié à un problème de santé

Il est nécessaire de prévoir et d’anticiper. Notamment pour ce qui concerne les infections saisonnières ; ainsi certaines entreprises ont ainsi mis en oeuvre une politique de financement du vaccin contre la grippe, pour que leurs salariés échappent à ce virus saisonnier. De manière opérationnelle, c’est le service infirmier de l’entreprise qui fait des propositions liées à la prévention en fonction de la réalité des conditions de travail.

Dans le cas de maladies chroniques ou de pathologies plus lourdes, il faut aider les personnes et dialoguer avec elles : autrement dit, mieux connaître ses salariés. Là encore l’intervention conjointe du service infirmier de l’entreprise et du service social permet (sans se substituer aux managers) de tisser un lien de confiance et de proximité relatif à des situations médico-sociale (évolution d’une maladie, conséquences sur la vie quotidienne et familiale…).

Pour ce qui concerne la gestion du stress professionnel, l’instauration d’un dialogue constructif avec les différents acteurs de la santé au travail (infirmière de santé au travail, le médecin du travail et l’assistante sociale) doit favoriser une meilleure compréhension des pressions éprouvées par les salariés et de proposer en accord avec le CHSCT des dispositifs appropriés.

Les solutions de Synergence2a
  • Identification des causes à travers un audit social.
  • Groupe de régulation.

Une gestion de l’absentéisme au cas par cas

Quelle que soit la cause de l’absentéisme, il y toujours des raisons à une absence. Il devient pertinent d’agir au cas par cas. Grâce à l’action conjointe des infirmières de santé au travail et de l’assistante sociale du travail, l’entreprise réintégrer la dimension individuelle de l’absentéisme dans l’organisation collective. C’est le moyen de crever l’abcès en cas de malaise, d’oser parler d’un problème qu’un salarié n’ose pas aborder…

Plus que jamais il est urgent de débanaliser l’absence dans l’entreprise mais aussi de la déculpabiliser.

Vous souhaitez faire appel à nos services ?Contactez-nous